Vous Êtes Chez Moi

  • : Mark Storm - Space Adventure
  • Mark Storm - Space Adventure
  • : C'est quoi ces histoires ?... Space Adventure ? SF ? Fantasy ? Manga ? un peu de tout et surtout du rêve ! Mes rêves !
  • Contact

Recherche

13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 17:32

Episode 1



 

   Traqué tant par la milice de la princesse que par certains pirates sûrs de recevoir une récompense colossale au cas où ils parviendraient à le capturer, Cobra avait bien du mal à regagner d'une frontière qu'il savait pourtant devoir traverser s'il voulait rester en vie.
   Quitter les Territoires Interdits aurait pu se résumer à un claquement de doigt. La puissance de son appareil était suffisante, malheureusement, il ne pouvait se permettre de voyager en hyperespace avec des réservoirs jamais vraiment pleins. Tout arrêt sur une quelconque station de ravitaillement était devenu impossible depuis sa fuite de Tilon. Contraint de remplir ses réserves d'une manière naturelle, il préférait utiliser son énergie avec parcimonie, conscient que dès l'instant où il n'en aurait plus assez pour alimenter ses lasers, il ne pourrait plus que faire ses prières.


   L'atmosphère des Territoires Interdits lui avait démontré depuis longtemps que, malgré des apparences trompeuses, la princesse était loin de faire l'unanimité. Pourtant, jamais il n'aurait imaginé l'existence de groupes de pirates si hostiles au régime actuel qu'ils se considéraient comme de véritables rebelles s'il n'avait pas rencontré certains d'entre-eux tout à fait par hasard.
   Ce jour-là, le Phoenix s'était déjà bien rapproché de la frontière lorsqu'il avait malencontreusement buté sur l'une des balises placées tout au long de la ligne de démarcation. Aussitôt prévenue de sa présence, la milice réagit avec son zèle habituel et c'est contre une quinzaine d'appareils fortement armés qu'il finit par devoir se battre.
   Quand bien même son capitaine était-il un pilote émérite, il n'aurait pu affirmer être à son avantage lorsque les échos plutôt turbulents de tout ce petit monde apparurent sur les radars d'un groupe de rebelles de passage dans le secteur. Le Phoenix n'était pas un appareil très difficile à identifier et, puisque les reproches faits à son propriétaire le rangeaient automatiquement du côté des amis, l’escadrille n’eut pas d’hésitation à venir lui prêter main¬-forte.
   L’arrivée des renforts fut appréciable même si la milice restait en surnombre. Par chance, aucun des chasseurs de la princesse n'avait jusqu'ici été munis de l'incroyable puissance de feux des plus gros navires de guerre qu’elle possédait déjà en surnombres. Le détail était d'importance. Ni le Phoenix ni ses nouveaux alliés n'auraient jamais pu, sinon, venir à bout de leurs ennemis. Pour l'instant encore à armes égales, l'adresse des appareils rebelles firent toute la différence, mais s'ils n'eurent pas à subir de dommages trop importants, la confrontation fut difficile et les traces visibles. Le Phoenix ne fut pas plus épargné que les autres et, obligé d'effectuer quelques réparations assez urgentes, son capitaine avait accepté de bonne grâce la proposition des rebelles à venir se reposer quelques temps dans leur repère.


   Cette halte bienvenue en zone protégée permit tant à Cobra qu'à Shane de faire plus ample connaissance avec ces hommes et ces femmes qui avaient l'audace de tenir tête au Qualnan. L'intérêt dont ils firent preuve vis-à-vis de leur action fut suffisamment éloquent pour attirer l'attention du chef du groupe d'opposants. Engaillardi par leur apparente bonne disposition, il finit par passer outre quelques dernières hésitations et se décida à leur faire part d'une proposition qui n'avait cessée de tourner dans sa tête dès l'instant où ils avaient posé le pied sur sa base.
   Peut-être n'avait-il encore jamais eu l'occasion de le rencontrer, mais il connaissait parfaitement la réputation de Cobra et le fait d'avoir été son lieutenant était plutôt de bons augures sur les capacités de Shane. Avoir de tels hommes dans leurs rangs leur serait d'un grand secours mais, quand bien même en mourrait-il d'envie, il s'accorda près de trois jours avant de s'aventurer à leur demander de rester tant son espoir de voir sa proposition acceptée était infime. Habité d’un tel état d'esprit, sa surprise face à une réponse rapide et positive fut immense. Trop heureux pour leur demander les causes d'une telle précipitation, il ne se permit que d'arborer un simple sourire mi-ravi mi-étonné, loin d'oser d'autres commentaires. De toute façon, cela avait-il la moindre importance ? Il préféra diriger la suite de leur conversation vers des points plus pratiques comme les coordonnées de leurs points d'attache du moment ainsi que quelques explications sur leur façon de procéder.

   Prêt à tout pour ne pas se retrouver seul aux vues des circonstances, Shane s'était contenté de suivre la volonté de Cobra sans se poser de questions. Il avait été surpris de le voir accepter aussi facilement, il lui serait difficile de dire le contraire. Il savait qu’il n'affectionnait pas outre mesure de devoir se lier à qui que ce soit, mais il le connaissait suffisamment pour se douter qu'il devait avoir une idée derrière la tête.
   Et il ne s'était pas trompé. Cobra avait vite compris qu'il ne lui était pas permis d’être seul face à la gigantesque machine mise en route par ce dénommé Rendar. Malgré leur nombre restreint, les rebelles n'en représentaient pas moins un groupe plus ou moins organisé capables d'opposer une résistance efficace contre la milice. Dans le contexte actuel, la proposition d'Hesna avait été une véritable aubaine et plutôt pressé de reprendre la lutte, il ne s'était pas accordé beaucoup de réflexion avant de s'engager à son tour dans la rébellion.


**********


   Née de Cobra, la rumeur qu'un homme prêt à tout pour dominer les Territoires Interdits se cachait derrière la princesse avait traversé chacun des clans plus vite qu'un atome de lumière. Etonnement, cela ne parut pas déranger Rendar. Estimant que son plan avait déjà atteint sa phase finale, il prit même la décision d'apparaître au grand jour aux côtés de la jeune Qualnan sous l'étiquette de « conseillé personnel ». On aurait pu légitimement penser que les pirates n'accepteraient pas de se soumettre à un homme qui, de toute évidence, usurpait l'autorité seule réservée à la princesse, malheureusement, ce fait nouveau ne provoqua pas un fort grossissement des rangs des rebelles. Il y eut bien de nouvelles  recrues durant les semaines qui suivirent, mais rien en mesure d’inquiéter la petite armée qu'était devenue la milice.
   Peut-être était-il assez difficile de comprendre une telle passivité mais, en soit, la raison de ce manque de réaction était plutôt simple. Pour certains, la présence de Rendar ne leur faisait ni chaud ni froid, considérant par ailleurs l'augmentation exponentielle de leurs richesses survenue avec le nouveau mode de fonctionnement des Territoires Interdits d'un bon œil. Venaient ensuite ceux qui n'auraient trahi leur Qualnan pour rien au monde, lui obéissant dans une ferveur presque religieuse. Quand bien même se serait-elle alliée au diable en personne, rien ne les auraient empêché de la servir. Et, enfin, il y avait ceux qui avaient trop peur de perdre leur position dominante, les richesses et avantages qu'ils étaient parvenus à accumuler ou bien tout simplement leur vie pour oser bouger. Il faut dire que le sort réservé à tout rebelle capturé n'avait rien d'enviable et la puissance des nouveaux maîtres des Territoires Interdits semblait déjà si inamovible que beaucoup s'étaient résignés à subir la dictature de la princesse et de son conseillé.

   Si les rangs des rebelles n'avaient que peu grossi après l'apparition de Rendar, les choses avaient au moins le mérite d'être désormais à peu près claires. Les Territoires Interdits s'étaient scindés en deux groupes : l’un était constitué de ceux qui soit soutenaient Rendar et Sayara avec grand plaisir, soit préféraient laisser faire pour éviter tout problème, l'autre regroupait les adversaires résolus d'un homme qui, de toute évidence, était un si grand nostalgique de l'ancienne hégémonie de la Horde Noire qu'il s'était mis en tête d'en reconstituer une d'une puissance plus infernale encore.
  Contrairement à la rébellion dont l'organisation avait un peu de peine à se mettre en place, la milice s'était largement étendue sur toute la surface du monde pirate. Ses rangs s’étaient vite étoffés, gonflés par l’afflux de ceux qui avaient délibérément décidé de se mettre à sa disposition lorsque Rendar était apparu au grand jour. Très vite, des milliers et des milliers d'hommes vêtus d'une combinaison aux étranges similitudes avec celle de l'ancienne Horde déchue, si ce n'était la teinte rouge de sa veste, s'éparpillèrent dans les clans. Leurs missions étaient de deux types : aider la population officiellement rangée derrière la princesse et débusquer tout opposant ou rebelle qui pourrait nuire à la bonne marche des choses.

   C’était une véritable armée que Rendar avait constituée dans le but de servir sa cause. Dotée d'une puissance de feux et de déflecteurs d'une résistance aussi incroyable que leurs origines étaient mystérieuses, la milice arborait en tout temps et en tout lieux un armement de loin supérieur aux capacités des rebelles. Le fil des jours les laissait d'ailleurs de plus en plus souvent se confronter à des appareils bien plus performants que les leurs et, parfois, ils se demandaient si leur organisation avait vraiment un grand avenir. Enfin, il semblait malgré tout que seuls les vaisseaux les plus importants aient été munis de cette formidable puissance. Leur chance face aux navettes conventionnelles qu'ils croisaient de temps à autre lors de leurs missions de sabotage restait donc pour l'instant encore intacte, leur accordant la possibilité de rééquilibrer les forces par quelques batailles rondement menées.
   - Nous ne sommes peut-être pas nombreux, fit Hesna en regardant la carte sur laquelle était inscrite chacune de leur mission, mais ils sont bien obligés de compter avec nous désormais. La cadence de nos sabotages réussis ne leur permet toujours pas de chanter victoire.
   - Ouais...., soupira Mark pas satisfait pour autant. Mais ça ne nous mène nulle part. La puissance de la milice ne cesse de s'accroître et nos interventions ne font que la freiner dans ses projets, rien de plus.
   Il était vrai que les souhaits de Rendar étaient déjà devenus une quasi réalité. Par le biais de la princesse toujours vénérée bien plus que lui, il contrôlait les agissements de chaque clan, vérifiant qu'à part les rebelles, par ailleurs considéré comme un simple problème mineur, personne ne cherchait à contrecarrer ses plans ou ne rêvait de l'indépendance passée et à jamais disparue. Quant à Sayara, de moins en moins souvent sous le contrôle de la pierre noire à mesure que la structure de la nouvelle Horde Rouge s'encrait plus profondément dans les Territoires Interdits, elle poursuivait son rôle de Qualnan, gouvernant telle une réelle princesse le royaume patiemment construit par Rendar. Bien évidemment, s'il ne la contrôlait plus artificiellement, il n'en gardait pas moins toujours un œil sur chacun des ordres qu'elle pouvait donner afin d'être en mesure de la ramener dans le droit chemin lorsqu'il le jugeait nécessaire. Le seul et unique domaine où il la laissait libre de ses agissements était le social, mais il faut dire qu'il n'avait personnellement franchement rien à faire du bien être de la population.
   Face à cette gigantesque organisation à la constitution quasi étatique, soutenue pour des raisons diverses par la grande majorité des pirates et extrêmement bien armée, le regroupement des rebelles paraissait bien faible et misérable. Oh, il y avait bien quelques dizaines de groupes répartis dans tous les coins des Territoires Interdits, malheureusement ils n'étaient dotés d'aucune véritable organisation. Il n'existait aucun lien capable de les unir les uns aux autres, aucune hiérarchie qui aurait pu mettre un peu d'ordre afin de répartir les tâches, coordonner les interventions et ainsi rendre leurs actions un peu plus performantes quelles ne l'étaient pour l'instant.
  Les communications entre les différentes bases rebelles n'étaient pas excellentes et on ne savait que rarement ce que les autres avaient prévu de faire. Ce manque total de coordination interdisait le plus souvent toute intervention en vue de l'envoi d'une aide quelconque si jamais les choses tournaient mal pour l'un des groupes. C'était là l'une des raisons principales de la perte de plusieurs des leurs au fil des semaines, tout comme les rivalités intestines qui existaient tant au sein de certain groupe qu'entre les groupes eux-mêmes, petits problèmes internes dont la présence ne faisaient rien pour arranger leurs affaires. La façon dont tournaient les choses aurait eu de quoi décourager le plus fervent des optimistes, mais tous continuaient bon an mal an à croire que ce qu'ils faisaient n'était pas totalement inutile.
   - Le groupe Zebra nous annonce la destruction d'un cargo transportant de l'équipement lourd pour le compte de la milice, lança Hesna en consultant l'écran de son ordinateur.
   - Encore ? fit Cobra. Je me demande ce qu'ils sont en train de fabriquer pour avoir besoin d'autant de matériels...
   - Quoi que ce soit, répliqua Shane, ils ne sont pas prêts de le finir vue le retard qu’on a dû leur faire prendre en détruisant cinq vaisseaux de ce type durant cette seule semaine.
   - Je n'ai pas l'impression qu’on va pouvoir jouer à ce petit jeu encore longtemps, rétorqua le pirate le visage sombre. Ils vont probablement faire encadrer leurs prochains convois par des appareils spéciaux et il ne nous sera plus possible de nous en approcher.
   Ni Hesna ni Shane ne pouvaient nier la justesse de cette prédiction, ce qui refroidit leur enthousiasme et plongea la pièce dans un profond silence. Lorsque Hesna quitta le centre de contrôle de leur petite base improvisée suite à l’appel de l'un de ses hommes, aucun n'avait encore ouvert la bouche.
   - Tu aimerais bien allez voir de plus près de quoi il retourne, n'est-ce pas ? conclua Shane après l'avoir observé un instant.
   - C'est vrai que je donnerais cher pour savoir ce qu'ils sont en train de construire, admit Mark les yeux rivés sur les petits points rouges lumineux symbolisant chacune de leurs actions de sabotage ou de désorganisation qui scintillaient sur la carte trois-D.
   Mais en fait, ce à quoi il tenait vraiment était de découvrir d'où la milice pouvait bien tirer une telle puissance. Il s'agissait là d'un point essentiel qu'il valait mieux éclaircir avant que Rendar ne prenne une fois pour toutes le dessus. Lui laisser un tel avantage signifierait immanquablement leur fin à tous.


**********
Comme annoncé, la suite de cet épisode ne sera plus en ligne désormais.

En effet, après "Les Territoires Interdits" auto-publié grâce à TheBookEdition.com en mars 2009, tous les volumes vont être retravaillés pour revenir plus beaux encore en véritable livre disponible à l'achat au cours des mois à venir^^



Texte soumis à la Société Suisse des Auteurs en 1992
suite.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sandy - dans Mes "oeuvres"
commenter cet article

commentaires

Pat Rieux-Boyer 19/05/2008 21:56

Bonsoir,depuis le temps que foxxy me parle de vous à la pause cloppe, j'ai voulu passer me rendre compte par moi-même. C'est très fort, vraiment très bien écrit et la présentation est TOP surtout que boosterblog a bcp de limites techniques quand on veut faire un site de qualité. Je repasserais quand j'aurais bien plus de temps car il y a matière. Félicitations pour votre site. Pat RB

Peter 19/03/2008 14:06

:0010: :0010: il manquait un 0 !!

Sandy 19/03/2008 19:29

lol

Peter 19/03/2008 14:05

Je viens de relire cet épisode pour me remettre dans le bain...J'aime toujours autant ce que tu écris... Je n'ai même pas été voir mon blog qui va rester encore un peu à l'abandon... :010:

Sandy 19/03/2008 19:29

Kikou Peter ! Ca me fait bien plaisir de te "revoir" ;-))))) :0010:

nadia-vraie 13/12/2007 22:24

Ben... Tu savais que c'était la guerre des bisous ?Voilà... tu le sais !____♥_♥_____♥_♥________♥___♥___♥___♥______♥_____♥_♥_____♥_____♥______♥______♥______♥___BISOUS__♥_________♥_______♥_____________♥___♥_________________♥__________A RENVOYER A TES AMIS.::♥::..::♥::..::♥:: ..::♥::.___ET A MOI AUSSI____.::♥::..::♥::..::♥:: ..::♥::.__SI J'EN FAIS PARTIE__.::♥::..::♥::..::♥:: ..::♥:____________________ ____$$$$$$$$$$_______$$$$___$$$$__ ____$$$$$$$$$$$______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$_____$$$______$$$$$$$$$$$$$_ ____$$$_____$$$_______$$$$$$$$$$$__ ____$$$$$$$$$$________$$$$$$$$$___ ____$$$$$$$$$$_________$$$$$$$____ ____$$$_____$$$__________$$$$$_____ ____$$$_____$$$___________$$$______ ____$$$$$$$$$$$____________$_______ ____$$$$$$$$$$____________________ ______________________$$$$___$$$$__ _____________________$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$$$$$$$$$______$$$$$$$$$$$$$_ ____$$$$$$$$$$$_______$$$$$$$$$$$__ ________$$$____________$$$$$$$$$___ ________$$$_____________$$$$$$$____ ____$$$$$$$$$$$__________$$$$$_____ ____$$$$$$$$$$$___________$$$______ ___________________________$_______ ___________________________________ ____$$$$$$$$$$$_______$$$$___$$$$__ ____$$$$$$$$$$$______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$______________$$$$$$$$$$$$$_ ____$$$$$$$$$$$_______$$$$$$$$$$$__ ____$$$$$$$$$$$________$$$$$$$$$___ ____________$$$_________$$$$$$$____ ____$$$$$$$$$$$__________$$$$$_____ ____$$$$$$$$$$$___________$$$______ ___________________________$_______ ___________________________________ ____$$$$$$$$$$$_______$$$$___$$$$__ ____$$$$$$$$$$$______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$_____$$$______$$$$$$$$$$$$$_ ____$$$_____$$$_______$$$$$$$$$$$__ ____$$$$$$$$$$$________$$$$$$$$$___ ____$$$$$$$$$$$_________$$$$$$$____ _________________________$$$$$_____ __________________________$$$______ ____$$$_____$$$____________$_______ ____$$$_____$$$____________________ ____$$$_____$$$_______$$$$___$$$$__ ____$$$$$$$$$$$______$$$$$$_$$$$$$_ ____$$$$$$$$$$$______$$$$$$$$$$$$$_ ______________________$$$$$$$$$$$__ _______________________$$$$$$$$$___ ________________________$$$$$$$____ _________________________$$$$$_____ __________________________$$$______ ___________________________$_______ _______________Auteur de la réponse :